blog

SES PROPRIÉTÉS

Le GERMANIUM compte parmi les Métaux Spéciaux les plus rares de la planète. L’élément aux reflets argentés fond à près de 1.000° C et boue à 2.820°C. le GER- MANIUM est un puissant semi-conducteur. Sa densité anormale étonne toujours et encore les scientifiques. En effet, la densité du GERMANIUM est plus faible à l’état solide qu’à l’état liquide. L’utilisation de ce Métal Spécial inerte est répandue, mais uniquement dans une concentration extrêmement faible.

SITUATION & PERSPECTIVES

Etant donné la rareté du GALLIUM et de sa convoitise par l’industrie du High Tech, il fait partie des métaux, qui font l’objet d’un rapport*, publié en 2010 par la Commission Européenne, avançant des difficultés d’approvisionnement dans les années à venir. Rien que pour les LED, les experts s’attendent à une augmen- tation de l’utilisation du GALLIUM à une quantité bien supérieure à 100 tonnes à l’horizon 2012. Ceci devrait nettement contribuer à accentuer le problème de son approvisionnement. Dans l’ensemble, il faut s’attendre à une augmentation de la demande de 25%.

SES APPLICATIONS

Le GALLIUM a de nombreux champs d’application : Au- jourd’hui, mélangé à de l’INDIUM et à l’étain, il devient un alliage appelé le galinstan qui est souvent utilisé dans les thermomètres depuis l’interdiction du mercure. La fabrication des semi-conducteurs est de nos jours la principale utilisation du GALLIUM. L’utili- sation du GALLIUM dans les semi-conducteurs aug- mente leur fonctionnalité de manière considérable en comparaison avec les technologies plus vieilles comme les semi-conducteurs à base de silicone. Il est présent dans le domaine mécanique de panneaux solaires, des appareils mobiles High Tech, tels que les ordinateurs et téléphones portables ou encore les consoles de jeux. Le GALLIUM brut se trouve également dans de nom- breux composants industriels et high tech, y compris dans les LED (diodes électroluminescentes).

Nous sommes en 1875, Dans un petit laboratoire privé près du centre de Cognac, Une petite ville dans le Sud-Ouest de la France, à environ 120 kilomètres de Bordeaux célèbre pour son eau de vie fine. Le chimiste Paul Emile Lecoq de Boisbaudran travaille à la lumière clignotante de sa lampe à pétrole et est totalement absorbé par ses expériences. Il n’entend pas le cliquetis des calèches tirées par des chevaux, le bruit des gens plus bas, ni le chargement des tonneaux à vin complétement absorbé par les recherches sur un nouvel élément est sur le point de faire une dé- couverte sensationnelle: C’est un métal aux reflets bleu clair aux propriétés contradictoires rares, sans lequel, plus de 100 ans plus tard, nombres d’innovations technologiques n’auraient pas été rendues possibles. Cet élément sera appelé le GALLIUM. Le nom de De Boisbaudrans est pour toujours gravé dans l’histoire de la ville de Cognac pour cette découverte.

Son histoire
Demande de brochure gratuite